Conseils : comment choisir un bon siège de bébé ?

Bien qu’on n’imagine plus le voyage avec notre enfant sans un siège de bébé, il y a encore des personnes qui ne l’utilisent pas. Il est à noter que les sanctions pour le transport d’un enfant sans un siège de bébé sont de plus en plus sévères. Pourtant, on doit les transporter en sécurité non seulement par crainte de punition, mais par souci de leur santé et de leur vie.

Si on veut garantir la sécurité aux nos enfants, il ne faut pas oublier de quelques règles de base avant l’achat d’un siège de bébé.

Tout d’abord, les sièges de bébé sont divisés en quelques groupes, ce qui permet de choisir l’une, en se basant sur l’âge et le poids de l’enfant. Cependant, quand on guidera seulement par ces critères, on devra toujours choisir un produit parmi des dizaines semblables. Bien sûr, l’un des critères peut être le prix. Très souvent, il n’est pas un résultat d’un niveau plus grand de sécurité, mais de la réputation de fabricant.

Pour acheter un bon et sûr produit, il faut suivre les tests effectués par les instituts de recherche indépendants, par exemple : un auto club allemand ADAC. Ils testent non seulement la sécurité, mais aussi, voir surtout, la manière de montage, le confort de voyage ou la facilité de nettoyage. On peut trouver les résultats de ces tests sur l’Internet. Il vaut aussi la peine de chercher sur le web les opinions des utilisateurs sur un siège qui nous semble le plus intéressant.

N’achète pas sans un essayage !

siège de bébé - enfant dans la voitureUne règle principale avant l’achat d’un siège de bébé devrait être l’essayage d’enfant au siège et de siège à la voiture. Il ne vaut pas la peine d’acheter les sièges sans la vérification, p.ex. : en ligne, même si un modèle a beaucoup des opinions positives. Avant de l’acheter, il faut le voir dans un magasin. De plus, il ne faut pas laisser une décision d’achat à l’enfant, parce que son choix n’est pas d’habitude guidé par la sécurité, mais par l’apparence.

Avant l’utilisation de siège de bébé, il faut lire un manuel d’utilisateur. Son montage est facile du point de vue théorique, mais en pratique les conducteurs commettent beaucoup d’erreurs, par exemple : ils tirent ou étirent les ceintures de sécurité d’une façon mauvaise.

Au cas des sièges de bébé qui sont destinés aux enfants plus petits, à l’âge jusqu’à 12 mois, in ne faut pas oublier qu’ils servent aussi comme un porte-bébé. Cela cause, qu’avec le choix, il vaut la peine de noter le poids de siège et la possibilité de montage sur la suspension de poussette – les accessoires supplémentaires permettent de le faire.

La sécurité de l’enfant est le plus importante. Dans la première période de sa vie, il doit être transporté dans la position inclinée, en arrière à la direction. Une position classique peut exposer le système squelettique de bébé aux tensions trop élevées, même de freinage brusque. Dans ce cas, l’essayage de siège de bébé est très important. Il arrive très souvent que les ceintures sont trop courtes. Même si le siège a les montages standards, on peut acheter un support spécial supplémentaire.

siège de voiture de filleL’âge : 9 mois – 4 ans (9-18 kg)
Les sièges de bébé de ce groupe n’ont plus leurs ceintures et pour sécuriser un enfant ils utilisent les ceintures de sécurité qui se trouvent dans la voiture. Donc, leur essayage est très important.

L’âge : 4-9 ans (15-36 kg)
Ces sièges de bébé aussi n’ont plus leurs ceintures et pour sécuriser un enfant ils utilisent les ceintures de sécurité qui se trouvent dans la voiture. Leur essayage, comme dans le cas des sièges de groupe précèdent, est également très important.

L’âge : 9 mois – 12 ans (9-12 kg)
Les sièges de bébés universels permettent le transport des enfant dans l’âge différent. Cela est garanti par une construction qui peut être modifiée. Les sièges de ce type sont d’habitude lourds et grands, ce qui peut signifier, surtout au cas des voitures plus petites, un montage difficile.