Comment se débarrasser d’une vapeur sur les vitres de la voiture ?

Sans visibilité il n’y a pas une conduite sûre. Parfois, la raison pour laquelle les vitres s’évaporent est un défaut, et non pas l’excès de l’humidité dans l’air. Lis ce texte pour savoir ce que faire pour regagner la visibilité, même dans les matins froids.

Tu montes dans la voiture et tu as du mal à s’insérer dans la circulation, parce que le monde observé par une vitre de ta voiture est vu comme à travers une brouillard ? L’essuyage de verre de l’intérieur ne fonctionne pas bien, parce que, après un certain temps, elle est encore couverte par une couche de vapeur d’eau ? Peut-être, le problème ne vient pas seulement du fait que les matinées sont de plus en plus froids. Pour savoir comment le résoudre, il faut d’abord comprendre le phénomène de formation de vapeur d’eau.

À bien des égards, la vapeur d’eau est une composante importante, et relativement inhabituel, de l’air. Pendant que ses autres composants se comportent comme des gaz, la vapeur soit se condense, en donnant la pluie ou la neige, soit elle se manifeste dans une forme intermédiaire (ni gaz, ni liquide), ou, soit, elle est invisible pour l’œil nu. Parfois, on parle de l’humidité dans l’air, ce qui signifie non seulement la teneur de vapeur d’eau, mais plutôt l’eau sous la forme de gouttelettes qui forment le brouillard. En effet, l’humidité de l’air élevée ne doit pas être associée à une forte concentration des particules d’eau. Dans les saisons froides, elle atteint son apogée au cours de la nuit et tôt le matin, lors des plus fortes baisses de la température. La vapeur d’eau de l’air humide qui remplit l’intérieur de la voiture, en se condensant sur la vitre froide, laisse les marques humides. L’expérience a montré que dans certaines voitures, les vitres s’embuent plus vite que dans d’autres. Cela est influencé à la fois par le design moderne et l’année du véhicule. Ainsi, la voiture qui est plus âgées est plus facilement pénétrée par les gouttes d’eau.

L’activation de l’air chaud sur la vitre doit être entraînée presque immédiatement par l’enlèvement de la vapeur de vitre. Si ce n’est pas le cas, tu devrais rechercher les causes. Comment le faire ?

Tout d’abord, vérifie si, en manipulant sur le panneau de commande de la ventilation, tu n’as pas accidentellement activé la circulation interne. Ainsi, à chaque respiration des passagers dans la cabine, la vapeur d’eau, qui est déposée sur la vitre froide, se produit.

Ensuite, si les ventilations sont ouverts, le ventilateur fonctionne bien, et les vitres s’évaporent quand même, intéresse-toi à un état du filtre à air d’habitacle. Ce un élément, dont les garagistes oublient souvent lors de l’examen – surtout s’il est difficile à obtenir. Après quelques mois de conduite, il peut être encrassé à tel point que l’intérieur de la voiture n’est pas assez ventilée, dont les effets peuvent être vus sur ​​la vitre.

capot de la voiture ouvertePuis, si tu gares à l’extérieur, ouvre le capot et vérifie si les feuilles qui tombent des arbres n’obstruent pas les entrées d’air au système de ventilation – ils se trouvent habituellement sous ​​la vitre et ils sont couvertes par les grilles en plastique.

Après, nettoie les vitres de l’intérieur. Les sédiments à lesquels la vapeur « se colle » s’accumulent surtout sur la vitre dans les voitures utilisées par les fumeurs.

De plus, active l’air conditionné. Dans de nombreux modèles de voitures, les systèmes de ventilation sont conçus de telle sorte qu’ils ne fonctionnent correctement que lorsque la climatisation est activée. L’activation de système résulte entre autres de la présence de vapeur sur les vitres.

Enfin, regarde sous les paillassons et sous les tapis. Si la voiture est humide à cause de l’eau qui est versé à la cabine, à travers les joints des fenêtres brisées, les vannes ou le toit ouvrant, tu n’as pas à compter sur une bonne visibilité.